Comment créer une vidéo engageante et engagée ?

créer_une_video_engagee

 

créer_une_video_engagee

Créer une vidéo engageante, c’est le défi de l’année 2019 pour de nombreuses entreprises et organisations à impact positif.

La vidéo est un support idéal pour raconter des histoires, faire passer des messages, fédérer une communauté, créer de l’émotion…et elle s’avère être l’un des outils les plus engageants aujourd’hui.

En plus, avec la démocratisation des smartphones, Il n’a jamais été aussi facile de faire des vidéos. Pourtant, cela ne suffit pas, et de nombreuses organisations à impact positif tardent encore à utiliser cet outil, faute de budget, de compétences techniques ou encore de temps.

Bien sûr, il est important de se rappeler que créer une vidéo engageante ne se fait pas en 2 minutes, et que dans certains cas, faire appel à un professionnel sera nécessaire. Pour autant, vous trouverez dans cet article des stratégies et astuces que vous pourrez mettre en place simplement pour commencer à utiliser la vidéo, ou optimiser votre utilisation de cette dernière.

I. Rester authentique dans toutes vos vidéos

C’est la clé que l’on oublie trop souvent. Chez CAUSE, il nous est arrivé plus d’une fois de découvrir des briefs clients avec des pistes de réflexion qui étaient à l’opposé de l’identité de l’entreprise qui nous sollicitait. On voit une vidéo qui a fait le buzz sur internet, alors on se dit que si on fait quelque chose de similaire, ça aura le même effet.

Mais en réalité, c’est tout un contexte qui a permis à la vidéo originelle de faire le buzz, et c’est aussi son adéquation avec l’entreprise qui l’a diffusée. Si votre esprit est proche de cette entreprise, pourquoi pas. Mais si ce n’est pas le cas, vous risquez simplement d’investir du temps et du budget dans une vidéo moyenne qui n’aura pas l’impact espéré.

video_authentique_agence_cause

Vos vidéos sont le prolongement de votre stratégie digitale, et plus largement de votre positionnement et de votre identité. Elles peuvent aussi s’inscrire dans le cadre d’une campagne spécifique, avec laquelle vous décidez de changer radicalement d’angle ou de ton. Mais là encore, la cohérence reste de mise au sein même de la campagne.

Cela va bien sûr assurer votre crédibilité, mais aussi vous éviter de vous retrouver avec un contenu que vous ne saurez pas assumer derrière.

Soyez donc authentique, choisissez un message, un ton, une histoire à raconter qui vous corresponde vraiment.

Et surtout, soyez créatif ! Une fois que vous connaissez votre cadre, amusez-vous, brainstormez, imaginez plein de concepts de vidéos que vous adoreriez créer. Ne vous mettez pas de limite à ce stade-là, au contraire ! Mettez-vous à la place du directeur de la création de la plus grande agence de publicité, et osez rêver.

Ensuite, vous pourrez passer à la sélection des concepts les plus réalistes, percutants, en phase avec votre message, vos objectifs et cibles. C’est d’ailleurs ce qu’on va voir maintenant. 😉

Mais avant cela, j’aimerais vous présenter le cas de l’entreprise Foodette

Foodette est spécialisée dans la livraison de paniers-recettes. Comme beaucoup de ses concurrents, direz-vous ? Oui, sauf que le fondateur de cette entreprise et ses équipes ont une réelle volonté de pousser leur démarche responsable toujours plus loin. Simplement, ils n’avaient jusque là pas mis en avant cette démarche auprès de leurs clients.

C’est pour cette raison qu’ils ont décidé de créer une vidéo engageante et engagée autour de leur démarche responsable. (Qu’on a d’ailleurs été très heureux de réaliser !)

Déclinée sur Youtube, Facebook, en bannière, en social ad, en feed et en storie Instagram, et accompagnée d’un changement de slogan et d’identité visuelle avec « La recette qui change tout », cette campagne vidéo leur ressemble, est authentique, inspirante et raconte une vraie histoire, leur histoire.

Consultez ici un des récents posts Instagram de Foodette

Qu’en pensez-vous ? 🙂

II. Elaborer une stratégie efficace pour créer une vidéo engageante

Le mythe de la vidéo réalisée à l’instinct, mise en ligne sur Youtube, et qui fait le buzz…n’est pas un mythe ! On y croit fermement, c’est pourquoi on vous dira toujours de suivre votre instinct.

Simplement, soyons honnête, ce cas reste relativement rare, et il existe une autre manière efficace de créer des contenus simplement, qui servent votre propos, racontent votre histoire, engagent votre communauté et génèrent un revenu ou une action que vous avez fixés.

Et pour cela, il est simplement nécessaire de suivre une méthode, que nous vous livrons ici :

Etape 1. Définir les objectifs de votre vidéo engageante

Il existe plusieurs types de vidéos, avec plusieurs types d’objectifs. En voici quelques exemples ! Vous souhaitez :

Présenter votre entreprise : vous allez plutôt réaliser une vidéo de présentation, en « one shot ».

Aider vos clients à mieux utiliser vos services : vous allez créer des tutoriels vidéo, ou encore partager des retours d’expérience de vos clients les plus actifs.

Convaincre de nouveaux clients de vous rejoindre : vous allez par exemple utiliser des témoignages, des chiffres et des faits pour leur montrer qu’ils peuvent vous faire confiance.

Asseoir votre expertise en montrant vos connaissances sur votre secteur : vous allez pouvoir faire un reportage, une websérie ou un court-métrage fiction qui traite du sujet en fond.

Engager votre communauté : vous allez faire une websérie, ou bien des mini-vidéos sur des thématiques définies.

Humaniser votre marque ou organisation en mettant en avant l’équipe : vous allez créer une vidéo inspirante, et / ou des contenus courts et récurrents à diffuser sur vos réseaux sociaux.

En parallèle, on vous invite fortement à vous mettre au live, que ce soit sur Facebook, Instagram, YouTube ou Linkedin, ou encore en stories, la spontanéité sera toujours valorisée. Et il n’y a pas mieux pour apprendre, découvrir ce qui marche, ce que votre audience apprécie le plus. 😉

Etape 2. Identifier les cibles de votre vidéo ou campagne vidéo

cible_video_engagee

C’est évidemment lié à l’objectif de la ou des vidéos. Est-ce que vous parlez à vos clients, à vos prospects, à des professionnels, à des novices ?

Est-ce que vous souhaitez parler à votre persona, avec un message très précis, ou est-ce que vous souhaitez parler à une audience large, pour servir un objectif de notoriété ?

Il est important de vous poser ces questions pour pouvoir créer une vidéo engageante, ou pour délivrer un brief pertinent si vous passez par une agence.

Etape 3. Choisir le type de vidéo le plus adapté

Est-ce que vous souhaitez raconter une histoire avec des comédiens, ou bien utiliser des images, avec une vidéo d’animation ? Ou bien encore, souhaitez-vous qu’il y ait un scénario, ou bien une voix off qui raconte ?

Par ailleurs, est-ce que vous souhaitez qu’il y ait plusieurs lieux de tournage, ou bien que toute la vidéo se passe au même endroit ? En extérieur ou en intérieur ?

Toutes ces précisions vous permettront derrière d’organiser votre tournage/montage au mieux, et de rédiger le script le plus pertinent !

Etape 4. Le ton de votre vidéo

Là encore, en fonction de votre identité, vous allez choisir d’utiliser un certain type de ton dans le but de générer un certain type d’émotion pour engager votre audience. Le ton peut être inspirant, humoristique, décalé, grave, et peut générer de la joie, de la colère, du rire, de la tristesse ou encore de la tendresse.

Un exemple que l’on adore chez Agence CAUSE, c’est la vidéo décalée de Rainforest Alliance que vous retrouvez ci-dessous.

Etape 5. Les supports de diffusion

Vous avez plusieurs supports de diffusion digitaux très efficaces aujourd’hui :

  • Facebook
  • YouTube
  • Linkedin
  • Instagram
  • IGTV
  • Instagram stories
  • Snapchat
  • et bien d’autres, surtout si vos cibles sont jeunes 😉

Vous allez définir les supports de diffusion pertinents en fonction des objectifs et des cibles définis préalablement.

Vous choisissez également vos supports de diffusion en fonction du format de votre vidéo : 15 secondes ou 10 x 20 minutes ?

En général, Snapchat et Instagram Stories sont des contenus temporaires, très courts.

Les vidéos Instagram font moins d’1 minute, mais vous pouvez créer un carrousel. Vous découpez votre vidéo en x fois 1 minute, et le tour est joué !

IGTV permet de diffuser des contenus allant jusqu’à 1 heure. Attention cependant au format de cet outil, car à l’inverse des autres, si vous filmez avec votre téléphone, il faut tenir ce dernier à la verticale, et non l’horizontale.

Sur Facebook, les contenus durent généralement moins de 5 minutes, cela peut monter à 10, mais on reste sur ce que l’on appelle du « snack content ».

Sur YouTube, vous pourrez diffuser vos formats vidéos plus longs, et tous formats vidéos.

reseaux_sociaux_agence_cause

III. Les outils pour créer une vidéo engageante et engagée

Pour le tournage

La vidéo :

Soit vous utilisez un appareil professionnel de marque Canon ou Nikon par exemple. Leur appareils photo réflexes sont aujourd’hui d’excellentes caméras, facilement transportable.

Soit les smartphones dernière et même avant-dernière génération sont aussi très efficaces si vous êtes sur une vidéo simple (sans comédiens ni nécessité de capter plusieurs voix).

Pensez également à vous procurer un bon trépieds afin d’avoir une vidéo propre et stabilisée. De petits trépieds de type GorillaPod, pour smartphone, existent également.

Pour la lumière vous aurez 2 options majeures : lumière naturelle ou matériel

Le son :

Munissez-vous d’un matériel de qualité pour vos prises de son, c’est primordial !
Car oui, le son c’est le point le plus important d’une vidéo et pourtant le plus sous-estimé. Une magnifique image en 4k et un son qui grésille ?
Croyez-moi, mieux vaut entendre votre propos de façon claire et intelligible plutôt que d’avoir une jolie vidéo à reléguer en fond d’écran.
Vous trouverez quelques micros-cravates parfaitement accessibles sur le net (notamment la marque Boya qui propose des premiers prix abordables) même si un matériel professionnel aura une bien meilleure qualité sonore.

Pour le montage

La vidéo :

Il existe des outils professionnels. Les plus connus sont Adobe Première et Avid.

Il existe également de plus en plus d’outils en ligne qui vous permettent de créer de nombreuses vidéos avec des templates prédéfinis. Leurs tarifs sont généralement assez élevés, mais ils peuvent être intéressants quand même.

On vous fera prochainement un article comparatif sur ces différents outils.

La musique :

Si vous souhaitez ajouter une musique gratuitement à votre ou vos vidéo(s), faites simplement attention à en trouver des libres de droit. Il existe des banques en ligne sur lesquelles vous pouvez les acheter, mais également des chaines sur YouTube, comme La musique libre par exemple. Vous reconnaîtrez sans doute certaines mélodies, car du fait qu’elles sont gratuites, elles ont été pas mal utilisées. 😉

IV. Assurer une diffusion engageante

En parallèle du montage de votre vidéo, vous allez évidemment organiser sa diffusion. En effet, tout ce dont nous avons parlé jusque là ne représente que la moitié du travail. L’autre moitié consiste à s’assurer que votre ou vos vidéos ne va/vont pas finir dans un coin de Youtube avec 21 vues. 😉

Pour cela, vous allez :

diffusion_engageante

Créer un plan de communication qui intègre vos vidéos s’il y en a plusieurs, ou votre vidéo s’il n’y en a qu’une. Votre message doit être clair, précis, on doit savoir exactement ce que vous nous passez avec ce contenu, même lorsque vous en parlez en une phrase dans un post Facebook.

Échelonner la diffusion, et adapter le ton des posts aux réseaux choisis.

Chercher des groupes, blogs et articles pertinents pour partager votre vidéo. Cette étape dépend de vos objectifs, mais elle est souvent incontournable et trop peu souvent exploitée. Vous savez où sont vos cibles, vous allez donc pouvoir vous rendre sur ces endroits « virtuels », et y partager votre ou vos vidéos ! C’est exactement comme dans la vraie vie. Une personne qui est professeure d’anglais à domicile, va naturellement aller poser un mot ou un prospectus dans la boulangerie ou la papeterie du coin, car elle sait que ces endroits sont fréquentés par les parents de son quartier. Vous allez faire pareil avec votre vidéo, et avec d’autres contenus aussi d’ailleurs !

Cette étape peut paraître chronophage, mais ne sous-estimez pas sa puissance.

Evidemment, pour pouvoir juger de l’efficacité de votre campagne, il va falloir mesurer ses répercussions.

Fixer des KPIs liés à vos objectifs, et vous allez ensuite regarder :

  • nombre de vues
  • nombre de clics sur la publicité
  • nombre de personnes provenant de la vidéo (pour cela, intégrez un menu déroulant sur votre page d’inscription pour savoir d’où proviennent vos clients)
  • nombre d’achats
  • interactions sur vos posts

Voilà pour les astuces et méthodes à suivre pour créer une vidéo engageante et engagée. Rappelez-vous, restez authentiques, fidèles à votre identité, tout en étant créatifs dans les contenus et les formats choisis ! Et mesurez l’impact de votre campagne vidéo, pour pouvoir améliorer la prochaine, ou améliorer votre concept si vous êtes sur un format récurrent.

A très vite !

Article rédigé par Melody SCHMAUS
Experte en Marketing digital & Production vidéo
Fondatrice de l’Agence CAUSE

http://www.linkedin.com/in/melody-schmaus

Partagez aux organisations à impact positif que vous connaissez

Laisser un commentaire

Fermer le menu